OUI À L’INTERNET POUR TOUS

OUI À L’INTERNET POUR TOUS

Retrouvez dans ce livre blanc nos conseils et bonnes pratiques pour veiller à ce que les projets digitaux d’aujourd’hui et de demain soient accessibles à tous, pour longtemps.

Le principe fondamental d’Internet est de pouvoir fonctionner pour toutes les personnes, quels que soient leurs matériels, leurs logiciels, leurs langues, leurs situations géographiques ou leurs capacités. Lorsque le web atteint cet objectif, il devient accessible à un panel varié d’individus quelque soit leur niveau d’audition, leur vision ou leur capacité cognitive.

Webqam, en tant qu’agence digitale, se doit d’être aux côtés de ses clients pour les avertir, les informer et les conseiller. En tant qu’acteur responsable du digital, Webqam fait de l’accessibilité des sites une question centrale. Vous trouverez dans ce livre blanc nos conseils et bonnes pratiques pour veiller à ce que les projets digitaux d’aujourd’hui et de demain soient accessibles à tous, pour longtemps.

Chapitre 1 : Définir le handicap

La conception de tout objet, numérique ou non, pose la question de son design et par conséquent de son interaction avec son utilisateur. Le design d’un « objet » numérique entraîne donc une réflexion quant à son accessibilité universelle.

LA « NORMALITÉ » N’EXISTE PAS

Une restriction physique ne se réduit donc pas à un problème de santé. On peut être dans l’incapacité d’utiliser une main car nous n’en avons pas, ou juste parce qu’elle tient déjà quelque chose.

LE HANDICAP, UN FACTEUR D’EXCLUSION

En fonction de sa gravité, une blessure deviendra un handicap définitif ou restera au stade de souvenir une fois définitivement soignée. Dans tous les cas elle impacte l’interaction que l’on a avec le monde à un moment donné.

Regarder le soleil et perdre la vue quelques secondes ou tenter de lire un texte dans une langue étrangère sont autant de situations d’exclusion temporaire.

Chapitre 2 : Chasser les idées reçues

#1 : Un site accessible peut aussi être moderne et sexy

#2 : L’accessibilité présente un intérêt de référencement

#3 : L’accessibilité présente un intérêt économique

Chapitre 3 : Que dit la législation ?

L’Europe reconnaît l’accessibilité numérique comme une obligation citoyenne pour garantir l’égalité des chances pour tous, et contribuer fortement à la pleine participation des citoyens à la vie économique, culturelle et sociale.

Au même niveau que la RGPD arrivée il y a quelques temps, la mise en accessibilité de tous les sites Internet devra se faire dans les années à venir. Les acteurs qui décideront de mettre en œuvre un plan d’action dès aujourd’hui seront en position de force demain.

Chapitre 4 : Designer pour l’accessibilité

Contraster les éléments

Le ratio minimum pour être accessible est de 4.5:1.

De nombreux outils en ligne permettent de tester le contraste d’une page web :

• Tester un contraste texte / fond

• Tester un bouton (couleur, hover, …)

• Tester selon les maladies de l’oeil

Ne pas se reposer sur la couleur 

Les personnes achromatopsiques ( maladie rétinienne rare, empêchant de voir les couleurs) ne voient pas nécessairement la différence entre du gris, du rouge ou du vert. Le mieux est d’ajouter un indicateur visuel.

Chapitre 5 : Rédiger pour l’accessibilité

Typographies

NIVEAU A 

Tout texte doit posséder au minimum :

• Un interlignage 1.5 fois sa taille ;

• Un espacement entre les paragraphes de deux fois la taille de la font ;

• Un interlettrage de 0.12 fois la taille de la font (l’espace entre les mots doit être de 0.16 fois la taille de la font).

Aucune typographie ne doit être en dessous de 12 px. En dessous de 16px, elle doit être graissée.

Noms et titres

NIVEAU A – Le nom de la page a un rapport avec le contenu.

NIVEAU AA – Règle également appliquée aux titres et libellés.

NIVEAU AAA – Les titres H1, H2, H3, etc, organisent logiquement le contenu.

Chapitre 6 : Développer pour l’accessibilité

Structure de page 

  • Faire du code HTML valide avec une structure et une sémantique logique
  • Utiliser les aria-label (ou `alt`) pour traduire le contexte aux screen readers
  • Refléter l’ordre de lecture dans le code

Navigation au clavier

  • Faire en sorte que tous les éléments interactifs soient accessibles au clavier
  • La navigation clavier au focus des éléments doit être visible et claire. Il est nécessaire que l’utilisateur comprenne où il se trouve lorsqu’il navigue au clavier. Ceci est souvent traduit par un contour ombré bleuté sur les navigateurs récents. 

Chapitre 7 : Tester l’accessibilité

Il existe 3 manières d’évaluer le niveau d’accessibilité actuel de votre site web. Tout d’abord on peut utiliser des outils d’analyse (exemple : Wave ou encore Lightouse). Ensuite on peut demander l’avis d’experts en accessibilité web et pour terminer vous pouvez faire appel à des User Testing via des plateformes comme usertesting.com. 

Vous l’aurez compris, la question de l’accessibilité des sites Internet sera le sujet du digital dans les prochains mois. Comme la révolution RGPD, la législation va exiger que tous les acteurs, progressivement, se mettent en conformité avec les règles présentées dans cet ouvrage. Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à télécharger de livre blanc dans son intégralité en cliquant juste ici

Partager cet article

Copié !

Un projet ? Une question  ?

On se connecte au satellite pour répondre à toutes vos questions !

Contactez-nous

À découvrir :

[LIVRE BLANC] Retour en force de la publicité digitale !
Rentrée : 5 conseils pour relancer son activité par le digital
Comment réussir son projet digital (première partie)

Articles supplémentaires

Découvrir